travail

Féminisation encore plus forte du travail de bureau

Publié le

Lire le texte intégral →

Les employés de bureau constituent, juste après les ouvriers, la strate sociale dont les effectifs ont le moins augmenté en 40 ans et dont le poids relatif dans l’ensemble de la société a diminué. Leur part est ainsi passée de 17,1% de l’ensemble en 1971 à 11,5% en 2011, parmi les 10 grandes catégories distinguées dans mes analyses de la stratification sociale.

C’est là une observation quelque peu surprenante, mais qui témoigne de la profonde mutation du travail de bureau qui s’est largement informatisé. Par ailleurs, une partie du travail de secrétariat d’hier est maintenant effectuée par des techniciens, comme je l’ai mentionné dans le billet du 22 février 2016, ce qui illustre bien le processus de qualification qui est observé dans ce domaine. Enfin, même dans la catégorie des employés de bureau, il y a moins de secrétaires et davantage de nouveaux postes qualifiés.

Lire le texte intégral →